Du “Smart” au quotidien avec l’IoT

Et si, dans les villes, on pouvait apporter plus de services aux habitants grâce à la technologie ? Optimisation de l’éclairage, optimisation du trafic pour réduire les embouteillages et donc la pollution…

Et si, par ailleurs, dans l’industrie, on pouvait prévenir les pannes pour diminuer les arrêts de production et donc les pertes ? Tout cela est permis par une technologie amenée à se développer les prochaines années, l’IoT, dans laquelle Axians joue d’ores et déjà un rôle, à vos côtés.

L’IoT permet, via des objets connectés (capteurs, caméras intelligentes…) de mesurer différents indicateurs.

Les capteurs déployés mesurent généralement des grandeurs physiques : température, nombre de particules fines présentes dans un volume d’air (intérieur ou extérieur)… D’autres capteurs, plus intelligents, sont par exemple capables de détecter le nombre de piétons dans une zone précise.

Ces données sont collectées, centralisées, analysées, stockées,  pour ensuite être affichées sur des interfaces de visualisation.

Utilisées à titre informatif, elles permettent de mieux comprendre l’environnement qui nous entoure et peuvent aussi se rendre très utiles dans le cas d’optimisations de processus.

Les applications sont là dans de multiples secteurs et devraient prendre de l’ampleur :

  • Dans l’industrie

    Les capteurs et la communication associée aident nos clients à connaître avec précision l’état de fonctionnement de leurs équipements. Ils permettent de faire remonter des statistiques, de prévenir des pannes grâce à la maintenance prédictive, de s’assurer de la bonne conduite à venir d’un process, d’éviter ainsi les frais liés aux arrêts de production notamment. On parle alors de concept d’industrie 4.0 ou encore de « Smart Industry ».

  • Dans les villes

    L’usage a naturellement été trouvé. Il est possible aujourd’hui, grâce à l’IoT, de rendre les villes intelligentes en optimisant l’éclairage public, les flux piétons (avec des caméras intelligentes permettant de savoir combien de piétons se trouvent sur une place en temps réel), la collecte des déchets (avec des capteurs installés sur les poubelles)… En France, l’IoT a investi des villes comme Aix-en-Provence ou Nîmes, entre autres, pour en faire des villes connectées, exploitant cette technologie. En Europe, citons la ville d’Hambourg, sur le chemin de la ville intelligente, et les 90 capteurs qui ont été installés pour minimiser les embouteillages autour du port de la ville. Cette numérisation de tous les systèmes amène la ville à se transformer en « Smart City ».

  • Dans le secteur hospitalier

    Les utilisations sont également multiples. Il est possible d’équiper les brancards de capteurs pour les géolocaliser en temps réel. Les équipes gagnent ainsi un temps considérable lors d’une intervention en urgence. Eclairage intelligent, surveillance de certaines zones sensibles… En intégrant des innovations technologiques au bâtiment, le monde de la santé prend le virage du « Smart Hospital ».

Nous répondons, avec les équipes métier de nos clients, à des enjeux sociétaux ou business.

Il n’est plus question d’apporter simplement une connectivité réseau aux différents services, mais d’apporter une plus-value à leur activité dans leurs tâches quotidiennes.

HAON Bruno

Responsable du Centre d’Expertise Networks d’Axians

L’enjeu autour de la donnée

L’IoT est l’un des segments, en plus de nos ordinateurs et de nos smartphones, qui génère  de plus en plus de données.

 

Les entreprises, particuliers, collectivités locales, administrations voient un réel intérêt à ces nouveaux systèmes, qu’il soit économique ou pour le bien-être des individus

Sondes et caméras, principaux vecteurs de données

Les sondes

Que l’on parle de capteurs de température, d’humidité, de pression ou de débit, les sondes génèrent des données quotidiennes, à des intervalles réguliers ou en cas de dépassement de seuil (température trop élevée par exemple).

 

Les données recueillies permettent d’agir et de prévenir un incident, mais aussi d’avoir des indications sur un état à l’instant T, contribuant à la compréhension de certains comportements matériels et environnementaux.

Les caméras

Les caméras, dont certaines embarquent de l’intelligence avec des algorithmes de machine learning, permettent, dans le strict respect du RGPD, de mieux comprendre des comportements humains, d’apporter plus de services, et d’améliorer la qualité de vie des citoyens et leur bien-être.

L’ensemble de ces données est remonté vers un serveur qui se charge de les traiter pour en tirer toute l’intelligence et permettre leur compréhension.

Dès lors, on comprend que l’un des enjeux principaux de l’IoT est lié aux données recueillies, à leur quantité, leur qualité, leur protection aussi.

Il est primordial de s’entourer d’acteurs de confiance, experts sur le plan technologique et au fait de la législation

Collège La Justice (Val d’Oise, 95)

Axians a participé à un projet de « Smart Collège » : le collège La Justice, dans le Val d’Oise, a été sélectionné pour préfigurer le collège de demain.

Dans le cadre d’une mission de conseil, Axians a proposé un certain nombre  d’innovations pour les acteurs internes (professeurs, élèves, etc.) et les acteurs externes (salariés public/privé, etc.).

Plusieurs grands axes ont été notamment mis en avant :

  • La sécurisation des entrées/sorties de l’enceinte du collège avec l’intégration de nouveaux systèmes sécurisés : technologie RFID…
  • Une nouvelle façon d’interagir entre professeurs et élèves via des tableaux interactifs
  • La mesure de plusieurs indicateurs environnementaux, pour améliorer le confort, mais aussi optimiser l’énergie, les coûts, et minimiser l’impact environnemental. Différents types de capteurs ont été mis en place tels que des capteurs de température, de qualité d’air, de détection de fuite d’eau, de présence…
  • Une réflexion autour du partage des espaces entre différents acteurs, avec notamment la mise à disposition des locaux (peu utilisés le soir et le week-end) pour des publics externes au collège

 

Avec l’IoT, nous sommes au plus proche de nos clients

En tant qu’acteur du réseau et du transport de données, Axians s’intéresse depuis plusieurs années à ces nouveaux systèmes qui font appel à notre expertise historique de communication entre différents systèmes informatiques.

Les capteurs fonctionnent sur plusieurs types de réseaux, notamment bas débits et faisant appel à la technologie LoRa. Axians conçoit ces réseaux, du type de capteurs, aux passerelles intermédiaires, jusqu’au serveur de collecte et d’analyse des données.

Au-delà de l’intérêt purement technologique de l’IoT, nous voyons en elle une opportunité de nous rapprocher du cœur de métier de nos clients.  “Avec l’IoT, on ne parle plus uniquement d’ordinateurs ou de réseaux. Nous répondons, avec les équipes métier de nos clients, à des enjeux sociétaux ou business.

Nous exploitons des moyens technologiques pour prélever des indicateurs qui aideront des utilisateurs dans des fonctions métier spécifiques. De fait, toutes les sondes qui sont utilisées dans l’IoT sont des sondes métier.” explique Bruno Haon, Responsable du Centre d’expertise Networks d’Axians.

En associant l’IoT et l’IA, le paradigme de la maintenance peut changer :
il devient possible de prévoir des pannes sur les réseaux de nos clients.

LYON Yves

Chef d'entreprise, Axians

PRIA : IoT et maintenance prédictive

Les équipes d’Yves Lyon ont récemment développé la box PRIA (Performance Réseau IOT AXIANS).

Cette box de supervision des infrastructures des opérateurs s’interconnecte avec leurs équipements.

Elle est ainsi en mesure de fournir de nouveaux services.

La box PRIA permet de :

  • Collecter davantage d’informations qu’auparavant, explique Yves Lyon
  • Réaliser de meilleurs diagnostics en amont
  • Réaliser ainsi des interventions de maintenance plus efficientes

Avec elle, nos équipes implémentent des capteurs de température, d’humidité, de pression, d’ouverture de porte, de niveau des cuves de carburant des groupes électrogènes.

Notre box permet aussi d’avoir un système de supervision redondant à celui de notre client afin de toujours garder le contact avec le site même en cas de coupure d’énergie, réseaux radios, réseaux filaires…

Nous apportons enfin, grâce à PRIA, des services à valeur ajoutée : par exemple, en cas de crise climatique, nous pouvons suppléer au manque d’énergie avec nos groupes électrogènes en choisissant les sites à alimenter en priorité, au regard de leur autonomie en énergie calculée par  notre box (calcul sur la capacité des batteries, consommation du site, fuel dans le groupe électrogène, etc.).

Vers la maintenance proactive

"Bientôt, avec l’historisation des données , nous aurons des informations prédictives telles que la durée de vie d’une batterie ou d’un équipement, pour intervenir au bon moment, juste avant qu’ils ne soient hors d’usage. Nous passerons d’une maintenance passive (nous intervenons quand la panne apparaît) à une maintenance proactive qui évitera la panne par des actions préventives » explique Yves Lyon. Une opération gagnant-gagnant. Les clients réduisent leurs coûts de maintenance et gagnent en qualité alors qu’Axians, de son côté, réalise moins de déplacements grâce à un diagnostic plus fin."

Beaucoup de promesses, et quelques freins

Les apports de l’IoT sont vérifiés chaque jour. Pourtant, comme pour toute technologie ou processus, des réticences existent.

“Certains regrettent des retours sur investissements qui se font sur un temps long. Quatre ou cinq ans peuvent être nécessaires pour percevoir un ROI (retour sur investissement). Ces technologies ont un coût d’entrée assez élevé et la valeur n’est pas forcément au rendez-vous dans les premiers temps. Il faudra faire preuve de patience pour obtenir suffisamment de données et ainsi tirer pleinement profit de ces investissements….

…Car, au-delà d’une simple technologie, il faut garder à l’esprit que l’IoT implique des changements humains, pouvant notamment bouleverser certains processus métiers. Il est important que les équipes comprennent l’intérêt de la mise en place de cette technologie pour que tous les bénéfices puissent en être tirés” rappelle Thomas Jaffus, consultant IoT chez Axians.

Enfin, sur le plan technologique, et contrairement aux réseaux traditionnels, il existe une multitude de réseaux dans l’IoT, et chaque constructeur peut choisir celui qu’il préfère, ce qui peut poser des soucis d’intégration.

Quelques flous demeurent également sur le plan des réglementations, qui sont amenés à se dissiper avec le temps.

La Smart City Aix-en-Provence

 

Depuis plusieurs années , Axians accompagne la ville d’Aix-en-Provence dans le déploiement de solutions d’objets connectés.

 

L’objectif des élus : améliorer les espaces et la qualité de vie des Aixois.

Plusieurs axes de travail ont été identifiés :

  • la gestion des déchets dans l’hypercentre, pour faire face à la saturation des corbeilles qui donnait l’image d’une ville « sale » aux yeux des habitants et des touristes. Les équipes d’Axians ont travaillé avec la DSI de la ville pour équiper les corbeilles de capteurs mesurant le niveau de remplissage pour optimiser le ramassage..
  • La gestion de l’éclairage public, pour monitorer en temps réel le fonctionnement et la consommation énergétique des milliers de candélabres aixois, mais aussi générer des rapports pour simplifier la facturation à la métropole.

D’autres cas d’usages ont été déployés comme :

  • L’analyse de l’occupation des places PMR (personnes à mobilité réduite) et des places de livraison de la ville pour faire des statistiques et ainsi mieux connaître leur utilisation. .
  • L’étude de la température, pour mieux identifier les îlots de chaleur dans l’optique d’adapter les espaces à l’avenir..
  • La mesure de la qualité de l’air extérieur (particules fines,de gaz polluants…)
  • Le bruit pour détecter d’éventuels altercations ou mouvements de foule et alerter les forces de l’ordre au plus tôt.
  • Le comptage des piétons pour effectuer des statistiques de fréquentation du centre-ville, à des endroits bien spécifiques et relever d’éventuels changements lors de situations exceptionnelles (Covid-19) ou régulières (météo).

Quel avenir pour l’IoT ?

L’avenir technologique de l’IoT est, quoi qu’il arrive, extrêmement prometteur et challengeant. Les apports de la technologie vont être de plus en plus importants et optimisés.

 

L’arrivée de la 5G annonce une avancée majeure avec un standard qui devrait s’imposer, des applications de plus en plus concrètes, et des acteurs du marché qui vont se rationaliser (avec de vraies solutions, de vrais ROI et de vraies adoptions métier).

De quoi espérer toujours plus de services à valeur ajoutée pour les utilisateurs de l’IoT.